Biocoop Paris 12 en soutien à Emmanuel Giboulot

Classé dans : PRODUCTEUR | 0

Pour la plupart d’entre vous, Emmanuel Giboulot n’est plus a présenté alors que pour certains il n’évoquera rien. Un débat médiatique et une mobilisation civile ont pourtant bien eu lieu autour de ce viticulteur de Côtes d’Or qui, pour avoir refusé de répandre des pesticides sur ses terres afin de « contrer un risque hypothétique d’épidémie de flavescence dorée » a été condamné par le tribunal de Dijon.

Voici un communiqué résumant l’actualité autour de l’affaire Emmanuel Giboulot:

« Suite au refus d’Emmanuel Giboulot, en 2013, de traiter ses vignes avec un insecticide ; comme le prescrivait l’arrêté Préfectoral organisant la lutte contre la flavescence dorée, il a comparu devant le tribunal de Dijon.

Le jugement du 7 Avril l’a condamné à 1000€ d’amende dont 500€ avec sursis, rejoignant ainsi la demande du procureur.

Même si cette peine peut sembler légère, EELV Bourgogne et Sandrine Bélier, ex-eurodéputée EELV, seront présents le 5 novembre pour réaffirmer leur soutien à Emmanuel Giboulot dans sa décision de faire appel considérant que son expertise du vignoble lui a permis de conclure à l’absence de risque de maladie.

Il a ainsi jugé inopportun de traiter, et cela sans prendre aucun risque pour ses vignes et celles de ses voisins, car aucun traitement, même biologique, n’est anodin pour notre santé et notre environnement. D’autant que l’efficacité des traitements chimiques à lutter contre la flavescence dorée n’est pas avérée.

Le recours massif aux traitements chimiques ne résout rien puisque la maladie persiste malgré tout. Cette pratique est contradictoire avec l’engagement de la France à réduire sa consommation de pesticides de 50% en 2018.

Les pouvoirs publics devraient en amont impliquer tous les viticulteurs quant à une éventuelle décision d’utilisation des pesticides.

EELV demande à ce qu’un véritable dialogue puisse avoir lieu entre l’ensemble des professionnels de la viticulture et les pouvoirs publics pour trouver à cette maladie des solutions différenciées et respectueuses de notre santé et de l’environnement. “

Emmanuel Giboulot, viticulteur bio et précurseur en agriculture biologique et biodynamique, est pour nous, un exemple à suivre dans l’évolution agroalimentaire responsable et consciente de son environnement. C’est pourquoi, Biocoop Paris 12 soutient Emmanuel Giboulot en continuant à promouvoir ses produits issus d’une démarche biologique, biodynamique et naturelle exemplaire et de connaissances maîtrisées.